I. Le hasard et la nécessité.

Publié le par Miteny

En l’absence de force de création, les particules, les éléments qui constituent l’univers pris absolument n’obéissent qu’aux lois de la physique déterminées par leurs natures et la nature de leur environnement. C’est ce qu’on appelle la nécessité.

Cependant, souvent, cette dernière ne suffit pas. En effet, certaines coïncidences sont la plupart du temps indispensables. Quelques exemples bien connus :

-         La vie ne peut apparaître qu’au sein d’un système solaire aux caractéristiques bien précises : étoile de taille adaptée, présence de planètes géantes protectrices - Jupiter, Saturne -, existence d’une planète tellurique ni trop grosse ni trop petite à une distance idéale du feu nourricier etc.. Un tel système n’est pas nécessaire, mais contingent. Autrement dit il n’a pu apparaître parce que les conditions initiales étaient par hasard (hasard rendue possible par le nombre gigantesque d’étoiles dans l’univers) les bonnes.

-         On peut faire le même raisonnement à propos de l’émergence de nouvelles espèces : multiplicité des individus, des mutations, des situations environnementales…

 

 Dans une perspective athée, il n’y a pas d’autres « forces » que le hasard pour les conditions initiales et la nécessité (détermination des évènements selon les lois de la physique) à la disposition du scientifique. Il doit se débrouiller avec ses éléments. Ce qu’il fait d’ailleurs généralement très bien… dans son domaine d’activité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

(Clovis Simard,phD) 10/03/2012 17:13

Voir mon blog(fermaton.over-blog.com),No-29. - THÉORÈME GOTIT. - 6 ÉNIGMES JEUX HASARD.

tzenga 12/04/2006 19:40

Pour un athé comme moi, le hazard n'est pas la seule force....Il y a l'Amour !Hein ? l'Amour ?Hé ouais ! l'Amour !Mais qui a jamais réfléchi sur la puissance de l'Amour ?Si l'on essaie de quantifier cette puissance...1 ? 10 ? 100 ? 1000 ?..... 1 000 000 000 000 000 000 ?Peut être plus ! Pas au simple niveau des hommes et des femmes,ni au niveau de la planete Terre...Mais au niveau de l'Univers ?Pourtant l'Amour existe, ça c'est sur !Qui s'est posé la question de la puissance de cette chose indéniable ?

jam 07/04/2006 13:32

le hasard n'est pas forcément synonyme de possibilité
par exemple, si on lance une pièce de monaie, d'un point de vue purement théorique (ou mathématique), il est "possible" qu'elle tombe sur la tranche (puisqu'il y a un point d'équilibre)
pourtant, elle ne tombe jamais sur la tranche mais toujours sur une face

le hasard, ça n'est pas l'ensemble de tous les résultats possibles à un phénomène imprévisible, ce sont seulement les solutions qui se produisent effectivement

ainsi, on peut envisager qu'il y aurait des systèmes solaires qui ne possèderaient pas de planète propice à la vie
pourtant, on n'a aucun moyen de démontrer que ça existe
c'est "possible", mais c'est tout ce qu'on peut dire

et si on considère une planète quelconque, propice à la vie, une possibilité existe pour qu'elle ne contienne pas de vie
pourtant, on ne peut pas prouver qu'une telle planète existe

jam,

Mimi 25/03/2006 17:27

Bien vu ce blog ! Continue ainsi ! :)



Sonnerie Gratuite

Loïc Talmon 21/03/2006 19:40

Là encore, rien à redire. Ton défi, à présent, consiste à montrer que « le hasard et la nécessité » (Jacques Monod) ne suffisent pas à rendre compte de l’univers tel que nous le connaissons.Cordialement.