Fonctionnement du cerveau: une réponse intéressante.

Publié le par Miteny

Ce texte a été écrit par Fred dans le but de mettre en évidence les erreurs de mon raisonnement.

 

« Hello,

 

J’ai lu tes réponses et même certaines réponses d'autres personnes (intéressantes).

Ton raisonnement est en partie faux. La conscience ne repose pas sur la matière mais sur une organisation spécifique de la matière : le cerveau. La distinction est d'importance car d'autre organisation de la matière ne présente pas à priori cette propriété (cailloux, choux..).

Tu pourras encore objecter qu'en réduisant à l'extrême on retombe sur des particules mais là encore aucun scientifique ne dit que les particules ont une conscience (d'aucun l'ont dit pour l'eau mais ce n'était que la mémoire...).

La conscience de soi (si on se réduit à cette définition) existe chez les humains, les primates, les dauphins (test de la tâche sur le front de Gallup).

Cependant elle n'est pas innée chez l'humain, elle ne vient qu'après un certain temps (au moins 8 mois car Noam (mon fils) ne réussit pas le test de gallup alors que les chimpanzés adultes oui).

C’est ce que Changeux appelle l'épigenèse (darwinisme neuronale) : stabilisation des structures neuronales en fonction des stimulations extérieures mais en partant non pas d'une tabula rasa (Descartes - voir le mail de soude caustique sur ton blog) mais de précablages propre à notre espèce et spécifique aussi à chacun (génétique).

Te généraliser est une erreur car quid des fous (schizophrènes ou des ahlzeihmer qui n'ont plus consciences d'eux même : ils n'existent plus)*si on coupe le pont de varole reliant les deux hémisphères, on obtient un split brain, la personne n'a conscience que d'un seul côté d'elle même (il y a plein d'autres exemples en neurobiologie) les particules sont interchangeables, pas les cerveaux : ils sont construits des notre naissance et ont une architecture spécifique à chacun de nous (même des jumeaux n'ont pas les mêmes connexions).

C'est d'ailleurs dans les méandres de cette architecture particulière que l'on pense dénicher le comment de l'émergence (synchronisation de neurones, cartes réentrantes, neuromédiateurs, cellules gliales, connexions inter - hémisphériques ....).

Il va te falloir étudier la neuroanatomie en plus sur les esprits externes des scientistes, j'y reviendrais (notion d'intersubjectivité). »

 

Commenter cet article