Le but de ma démarche.

Publié le par Miteny

Je pense que tu as raison : il est probable que je perde mon temps. Néanmoins je me permets de préciser certaines choses.

Tout d’abord, je ne suis pas croyant. Est-ce que l’on qualifie de « croyants » les gens qui sont persuadés que le soleil existe ? Non. Or, selon moi, mon esprit existe de façon plus certaine que le soleil. On ne va tout de même m’affirmer que je « crois » exister !

Ensuite, j’aimerais insister sur un autre point : démontrer, prouver, est selon moi d’une importance capitale. Pourquoi ?

Car croire en quelque chose que l’on ne sait démontrer, c’est ne pas être certain de ce que en quoi l’on croit (et alors pourquoi y croire ?). C’est irrationnel.

Est irrationnel quelqu’un qui (selon moi) décide de façon arbitraire (par décret) qu’une chose est vraie. Par exemple, croire que le dépôt d’un cierge à l’église influencera directement les résultats du Loto, le retour de l’être aimé… c’est totalement irrationnel.

Or, l’irrationnel (enfin selon la définition que je donne à ce terme) est dangereux parce que ces décisions arbitraires (que l’on peut appeler décrets, a priori, préjugés) peuvent être infiniment diverses (ils n’existent que pour servir l’intérêt immédiat de la personne concernée). Quelques exemples :

    les juifs sont les ennemis de la race humaine

    les gens de mon village sont plus intelligents que les autres

    Dieu n’existe pas

    Dieu existe et Mahomet est son prophète

    Dieu c’est Jésus…

 

Il y en a tellement !

De plus, l’être irrationnel utilise la raison, la logique… mais d’une manière perverse. Il utilise le rationnel (qu’il pressent tout puissant) pour servir sa doctrine, quand ça l’arrange.

Mais selon moi, l’usage véritable de la raison ne débouche que sur une seule chose : l’amour. Dieu est amour parce qu’il est raison, c’est ce que je veux démontrer. Prouver qu’il faut aimer son prochain comme soi-même, pourquoi et comment, voilà mon objectif.

 

Mes ennemis sont multiples :

   la science, parce qu’elle claironne que Dieu n’existe pas et que l’homme est un animal (ce qui sous-entend qu’il doit faire de son environnement une jungle…)

   la religion : parce que c’est la championne de l’irrationnel. L’ennemi n°1 de Dieu. Elle ne fait qu’affirmer, sans preuves.

   le pouvoir politique et économique. Parce qu’il est prêt à toutes la magouilles pour la gloire et la reconnaissance éphémère, même à détruire la planète qui le fait vivre (je développerai un autre jour).

 

Le monde va mal (je pense que l’on ne peut contester qu’il pourrait aller mieux). Selon moi, seule la rigueur intellectuelle le sauvera (on arrive rarement au bon endroit en partant au hasard).

Alors, effectivement, je suis peut-être un fou, mais ce n’est pas grave. Je ne fais du mal qu’à moi-même.

 

 

Publié dans Impressions diverses.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Matthieu 15/04/2006 14:16

Bonjour Miteny,
Je découvre ton Blog.
Il y a beaucoup de choses intéressantes, mais j'avoue avoir été heurté par cette affirmation :
"la religion : (...) c’est la championne de l’irrationnel. L’ennemi n°1 de Dieu. Elle ne fait qu’affirmer, sans preuves."
C'est précisément l'idée inverse que j'essaie de défendre sur mon Blog.
Depuis ma conversion, à mesure que je "buche" ma foi, je trouve sans cesse de nouvelles raisons de croire en Dieu, en Jésus-Christ, en l'Eglise Catholique, et dans toutes les vérités qu'elle professe.
Oui, il est raisonnable de croire en Jésus, de fonder notre vie sur le roc de sa Parole, et je t'invite à tourner ton regard vers lui pour devenir l'un de ses ardents apôtres.

Loïc Talmon 04/07/2005 16:46

Sauf ton respect, 'Dieu' sort clairement du champ de la rationalité. D'abord parce ce concept n'a jamais reçu de définition satisfaisante. Ensuite parce qu'il est irréfutable, ce qui, loin d'être une vertu, constitue au contraire le vice par excellence dans le domaine des idées. Le fait que ton 'esprit' existe ne valide en rien la thèse de l'existence de 'Dieu' : il se pourrait fort que ton 'esprit' ne soit qu'une fiction utile à la simplification de processus cérébraux dont tu n'as pas idée. Enfin, la science, si elle démontre effectivement que nous nous inscrivons dans l'ordre évolutif naturel, n'implique nullement de vivre selon une hypothétique "loi de la jungle", cheval de bataille des "anti-darwinistes", entendre l'ensemble des personnes qui n'ont pas lu et/ou pas compris Darwin.

freedelay 04/07/2005 11:14

C'est fou, qu'il existe encore à notre époque des personnes qui débatent sur l'existence ou la non existence de Dieu!? quelles pertes de temps et d'énergie!! "DIEU", un concept "surimi", qui, a fait, fait et fera, éternellement, couler bcp d'encre couleur sang..

ronantoutemodestie 01/06/2005 22:20

et si ta volonté de savoir et de cesser de croire était irrationelle ?

Et si, se faisant, tu te faisais dieu ?

"dieu est mort, nous l'avons tué", et tu peux ajouter "en plus, nous voulons récupérer ses pouvoirs !! ", comme un dictateur succède à un autre

bon, moi, je dis ça, c'est pour alimenter le débat ....