Warszawa.

Publié le par Miteny

C’est la première fois que je suis loin de l’occident. Nous sommes arrivés tard la nuit dernière et je ne pensais alors qu’à dormir. Mais ce matin, en regardant la rue par la fenêtre de l’hôtel, j’ai l’impression d’être dans un autre monde. Les voitures sont différentes ainsi que les immeubles, les façades. Il est 6h et le jour est déjà levé, depuis longtemps. Nous sommes impatients de visiter la ville. Nous commencerons par la gare, pour prendre un billet de train direction Hajnowka, dans l’Est, du côté de la forêt de Bialowieza. C’est en effet là-bas que nous avons l’intention d’aller… pour voir les derniers bisons sauvages d’Europe. Il paraît qu’il y a aussi dans cette grande forêt des loups et des élans. Chacun ses goûts…

Tandis que nous apportons les trottoirs de la ville reconstruite, je remarque l’allure bizarre des polonais. Tout le monde est blanc ici. Ce n’est pas une société cosmopolite et la plupart des gens que je croise doivent être pure souche. Les magasins sont différents, et comme tout est écrit en polonais, c’est difficile pour nous de ne pas se sentir dépaysé. Je n’avais pour l’instant visité que l’Angleterre ou l’Allemagne, qui ressemblent assez à la France. Mais la Pologne n’est pas aussi développée et il flotte ici comme une atmosphère des années 50. Il y a peut-être ici quelque chose que nous avons perdu (ne serait-ce que la vraie faune sauvage).

Une fois au guichet, nous essayons de nous débrouiller pour obtenir ce que nous voulons, ce qui n’est pas facile. Certes j’ai quelques notions de polonais, mais ce ne sont vraiment que quelques notions. Je sais dire bonjour, au revoir et comment allez vous. Mais pour aller dans la petite ville de Bialowieza c’est une autre histoire. Nous finissons tout de même par obtenir nos billets.

Installés sur nos sacs à dos, prêts à partir, nous attendons patiemment l’arrivée du train, en lisant le guide du Routard « Pologne, Slovaquie, Roumanie ». Nous croyons naïvement qu’une nature intacte n’attend que nous : nous ne savons pas encore que nous ne verrons là-bas que des moustiques…

Publié dans Biographie.

Commenter cet article

Ganq 10/05/2005 16:14

ca me rappelle une histoire que l'on m'a déjà racontée... Il serait interressant de mettre la suite !