Jardin d'Eden.

Publié le par Miteny

J’aurai voulu vivre il y a 20000 ans. Certes, le climat était beaucoup plus froid qu’aujourd’hui. Les glaciers recouvraient le nord de l’Europe jusqu’en Angleterre. La steppe remplaçait la forêt jusqu’en Chine et en Amérique du Nord. Mais les hommes étaient beaucoup moins nombreux et la faune beaucoup plus riche.

Imaginez ! La France peuplée de mammouths, bisons, aurochs, ours, chevaux, mégacéros (cerfs aux bois immenses), lions, hyènes… C’était un pays plus riche qu’une réserve africaine actuelle. Il y avait à cette époque des lémuriens géants et des oiseaux éléphants à Madagascar. Le diprotodon et le thylacine étaient encore abondants en Australie. L’Amérique du sud avait son éléphant, son panda et d’autres animaux fantastiques comme le doedicurus, espèce de char d’assaut vivant de 4 mètres de long (il ressemblait un peu à l’ankylosaure). Il y avait des paresseux géants (aussi lourds qu’un éléphant), des rhinocéros laineux, des éléphants nains et des mammouths géants, des ours des cavernes, des loups géants, des tigres à dents de sabre, des lions des cavernes (plus gros que le lion actuel)… Et j’en oublie.

Les hommes vivaient de chasse et de cueillette. Ils ne cultivaient pas et étaient plutôt nomades. Je crois qu’ils étaient vraiment heureux : peu nombreux, ils avaient beaucoup de place et savaient s’accommoder de la rudesse d’une existence au grand air. D’ailleurs cette période dite « préhistorique » a duré des dizaines voire des centaines de milliers d’années. On s’émerveille de la longévité de l’Egypte antique qui n’a duré que 3000 ans mais que dire alors de celle de la civilisation paléolithique ?

Brutalement le climat s’est réchauffé il y a environ 9000 ans. Les glaciers ont fondu et le niveau des mers est monté d’une centaine de mètres. Les hommes se sont mis à cultiver la Terre (comme Caïn) et alors la diversité animale a commencé à faire ses bagages. A peine quelques milliers d’années plus tard, l’écriture est inventée, la machine infernale est lancée. Aujourd’hui, elle va plus vite que jamais. La révolution néolithique a donc tout changé. Pour le bien de l’humanité ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ronantoutemodestie 08/06/2005 19:15

nietzsche me charge de te dire que "la terre a une peau, et cette peau a des maladies: l'une de ces maladies , par exemple, s'appelle l'homme."