Le scientisme.

Publié le par Miteny

Si j’ai bien compris, les scientistes (autrement appelés matérialistes) pensent que la notion d’existence est intimement liée à celle de matière. Ainsi, ce qui existe avant tout, ce sont les atomes, les objets, les corps gazeux, bref tout ce dont on peut prouver la réalité par l’expérience scientifique. La pensée n’est qu’une manifestation subjective de l’activité physiologique du cerveau. Pour ces gens là, le cerveau n’est qu’un gros ordinateur et rien d’autre. Le monde est fait de matière et d’énergie. La conscience n’est plus qu’une réaction chimique : des molécules en interaction, de la matière en mouvement.

La présence de l’homme n’est donc que fortuite. Il n’y a aucune volonté, aucun dessein divin qui pourrait nous aider à répondre à l’interrogation suprême : « à quoi sert-on ? ».

Mais cette vision des choses ne me semble pas rationnelle. Elle occulte totalement la question que se pose tout être à un moment ou à un autre de sa vie : pourquoi moi ? Cette impression étrange de ne pas comprendre pourquoi on vit, pourquoi on souffre. Ce sentiment si personnel, comment le relier à l’explication scientiste (et simpliste) de l’origine du monde ?

Pour être un scientifique rigoureux, il faudrait se poser la question suivante : l’instrument grâce auquel je tire mes conclusions est-il fiable ? La Logique reste-t-elle logique en dehors de la conscience ? Ne devrais-je pas faire un peu de métaphysique avant de faire de la physique ?

Publié dans Impressions diverses.

Commenter cet article