Les Jarawas.

Publié le par Miteny

Les Jarawas et les Sentinels sont les dernières peuplades vraiment isolées du monde. Ils vivent dans les îles Andaman situées au milieu du golfe du Bengale. Hostiles à tout contact, ils n’ont aucune idée de ce qu’est la propriété privée, l’autorité, le culte religieux. Ils ne connaissent pas les nombres supérieurs à 3 et bien sûr encore moins la « science » et les mathématiques.

Pourtant ce sont des hommes. Leur mode de vie ressemble à celui du paléolithique. En parfaite harmonie avec la nature, ils ne pêchent par exemple qu’un poisson à la fois : aucun risque de saccager la nature. Ils passent leur temps à chanter, à confectionner de beaux objets d’art, ou à aller chercher de la nourriture (seulement ce dont ils ont besoin).

Ils existent depuis des dizaines de milliers d’années : c’est le régime politique le plus stable du monde. Ils ont une vie sociale et familiale bien plus harmonieuse que la nôtre. Ils vivent nus et heureux. Ils n’ont jamais besoin de mentir.

Bon, c’est vrai qu’ils sont cannibales. Mais s’ils ne l’avaient pas été, ils n’existeraient plus, absorbés et détruits par la « brillante » civilisation moderne.

Alors, que pensez de ces reliques d’« Adam et Eve » ? Des sauvages ?

Certainement pas. De vrais êtres humains, sans doute plus épanouis que n’importe quel occidental bien nourri. Ils vivent dans un vrai paradis : une mer bleue azur, une forêt luxuriante avec des arbres magnifiques sur lesquels ils prennent plaisir à grimper. Il n’y a pas besoin d’autre chose pour se sentir bien.

Se sentir bien. C’est justement devenu la principale préoccupation de mes contemporains. Ces idiots ont oublié ce que c’était, à force de servir la « bête ».

 

Et gare à ceux qui ne se lèvent pas tôt tous les matins pour participer au grand saccage !

 

Commenter cet article