C'est simplet.

Publié le par Miteny

C’est simplet, je suis d’accord avec vous.

 

Une lampe produit de la lumière. Il suffit qu’une lampe en bon état existe (avec un filament en tungstène, des piles…) et qu’elle soit connecté sur ON pour que de la lumière apparaisse.

Voilà, c’est tout simple.

Peut-on dire la même chose avec le corps et la connaissance. Un corps produit-il de la connaissance ? Et bien non, car comme dirait le Sieur de La Palisse  :

Pour chaque personne, la connaissance des vérités, de l’existence des choses et des évènements n’est produite que par UN SEUL corps : le sien. 

 

Et cette connaissance, tout le monde sait ce que c’est. Je n’invente pas un terme !!

 

En effet, c’est un raisonnement simplet. Mais si concrètement un corps avec toutes ces cellules et tous ses neurones ne suffit pas, il faut autre chose.

Quoi ? Un esprit transcendant obligatoirement.

 

Si on me répond non. On revient au point de départ du Sieur de La Palisse.

Pour qui, le fonctionnement d’un corps, d’un « connaisseur » (machine à connaître) est-il suffisant ??

Mon raisonnement me paraît de plus en plus simple. Je demande simplement où est l’erreur. Soit on en trouve une, soit on n’en trouve pas.

 

Tzenga, la connaissance que j’évoque ici, c’est par exemple :

Le fait de savoir que l’Espagne a battu l’Ukraine 4 à 0, que la douleur est désagréable, que les extra-terrestres existent (ou n’existent pas) etc….

 

Publié dans En toute rigueur.

Commenter cet article

chawki 07/07/2007 22:37

banane

le pas sage 06/06/2007 18:56

salut
pas mal le blog
si tu veux tu peux t'inscrire sur
http://www.123ici.com/annuaire-2708

c'est gratuit
je te souhaite une bonne soirée

Loïc 26/06/2006 18:03

Ah, comme le monde est simple pour les esprits simples ! L'âme d'un côté, le corps de l'autre et Dieu au milieu, qui orchestre le tout. Une petite référence à de Chardin, une pincée de Bouddha et le tour est joué : désormais plus d'énigme, nul besoin d'exercer son intelligence, quant à sa responsabilité propre, elle n'existe pas, Dieu veille et pourvoira...

Une âme... 23/06/2006 22:58

L’énergie ne disparaît pas, mais elle se transforme. Dieu est énergie par excellence.. ce n’est pas un être ni même une entité désincarnée, c’est une force énergétique extrêmement puissante et très particulière. Cette force est formée d’onde très spéciale, qui ont la particularité d’être douées d’une pensée intelligente, qui raisonne, qui construit, qui crée nos âmes qui a crée la matière. Elle est l’Ame Universelle, et même je dirais l’infrastructure de l’Univers et elle sera sans fin.
Si notre terre s’était crée elle-même, pourquoi serait-elle unique dans notre système solaire parmi des planètes habitées ? Par quel hasard n’y aurait-il pas d’autres terres du même genre autour d’elle ? Quelles lois seraient capables de s’être édifiées seules pour faire tourner tout cet ensemble avec une telle harmonie et une telle vigueur ? Il y a inévitablement une volonté pensante qui régit l’Univers, une volonté sans laquelle nous ne serions nullement en sécurité, car ce bel édifice crée uniquement par la nature pourrait s’écrouler a tout moment…
Cette volonté pensante qui est à l’origine de l’Univers et qui le soutient, c’est cette puissance universelle, cette force ondulatoire, qui nous permet de vivre sur un globe qui tourne sans arrêt, dans un système toujours en mouvement, contenue dans une galaxie, elle-même en mouvement permanent….
C’est elle qui a crée la matière, c’est encore elle qui a fait passer la matière à la vie organique. Un texte du Bouddha parlait déjà « d’unités d’esprit » contenues dans la matière. Pierre Teilhard de Chardin développa l’idée en associant à la matière une intelligence diffuse.. C’est par l’action de l’esprit que, lentement, les minéraux ont donné la vie a des êtres unicellulaires.
Le plus difficile était fait. La suite de l’évolution n’était plus qu’une question de temps…

L’âme humaine à été crée aussi par cette puissance spirituelle. Tandis que le corps physique est formé par les gènes héréditaires de nos parents, notre âme est composée de ces mêmes ondes qui constituent l’Ame Universelle, à un moindre taux de fréquence. L’âme est donc constituée d’une autre forme d’énergie que le corps, d’une énergie très particulière qui soutient le corps, le régénère, assure sa vie, et le quitte lorsque son rôle est terminé.
La pensée n’est pas secrétée par le cerveau, ni l’âme par le corps. Ame et pensée ne sont qu’une seule et même chose, cachée dans l’enveloppe charnelle …

Miky 21/06/2006 22:45

Ce qui est bien avec ce blog, c'est que même si je m'en absente plusieurs semaines, les discussions sont grosso modo les mêmes, seule l'emballage diffère ;-)

Plus sérieusement :

Miteny, je t'en prie, ne perd pas de vue la cloture phénoménologique. C'est là la clé de tes problèmes métaphysiques.

Tu demandais une explication à la cloture phénoménologique : elle est simple : les corps des différents individus sont objectivement séparés, donc il est logique que les consciences de ces différents individus soient subjectivement séparées aussi. D'où l'impression, pour chaque conscience, d'être singulière.

Tu es un peu comme un aveugle qui nierait l'existence de la vision car lui ne voit pas et ne peut pas s'imaginer quel effet cela peut faire pour quelqu'un qui n'est pas aveugle, de voir.

Amicalement,

Miky