Recadrage.

Publié le par Miteny

J’ai l’impression de ne pas être compris du tout. Je vais essayer d’être plus clair et de découper mon raisonnement en petits articles. Je fais aussi une nouvelle catégorie : En toute rigueur. 

Je tiens à remercier les personnes qui laissent des commentaires. Même si elles ont l’impression que ça ne sert rien, il faut qu’elles sachent qu’ils me permettent de progresser (vraiment). Je remercie même Tzenga, dont les remarques sont parfois violentes J

Le point de départ :

Tout individu a une conscience qui lui permet de savoir qu’il existe, qu’il a mal quand il est frappé… D’où vient cette « connaissance de l’existence des évènements », phénomène que j’appellerai A (lequel inclut mon exemple de sensation de la douleur) ?

Publié dans En toute rigueur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Miteny 17/05/2006 11:24

Oui je comprends... et je te comprends tout à fait.

tzenga 16/05/2006 19:55

Miteny, qu'est ce que tu dis de ça
(mieux vaut en rire !!!)

ça fait quatre ou cinq fois que je fait deux pages pour te parler de ma façon de voir "dieu"- je rappelle que je ne suis pas croyant !!

Et A CHAQUE FOIS y'a un bug informatique qui fait que le message n'est pas publié...

Y'a de quoi devenir superstitieux non !
=======
En tout cas, merci pour tes remerciements.
Et bravo, car il est vrai que je m'emporte parfois.

Mais jamais contre toi en tant que personne
toujours contre ton discours !!

c'est vrai, au fond, je ne sais rien de toi, ta vie, tes problèmes quotidiens,... alors soi en sur, mes propos ne sont pas contre ta personne !!!

Loïc 16/05/2006 14:43

Tu te contredis : tu ne peux pas parler de "connaissance de l’existence d’un évènement" sans poser, *en amont*, l’existence d’un connaisseur ! Et qui connaît l’évènement, sinon un *individu*, grâce aux informations véhiculées par son système nerveux ? Tu ne peux pas, encore une fois, te placer "du point de vue de nulle part" (Nagel).

Miteny 16/05/2006 09:23

L’existence d’un évènement stimulant un système nerveux produit donc la connaissance de l’existence de cet évènement ?
Je cherche à connaître les conditions nécessaires à l’existence de la connaissance de l’existence d’un évènement. Il faut qu’un système nerveux soit stimulé ? Mais est-ce suffisant ?
Il ne sert à rien de rajouter « du point de vue du système nerveux en question » puisque je cherche à savoir comment ce point de vue apparaît (tout point de vue est une sorte de connaissance des choses).

Loïc 15/05/2006 18:40

Mais si, précisément, et tes deux précédents articles ne démontrent pas le contraire, je regrette : le système nerveux d'un individu suffit *effectivement* à l'existence de la 'conscience' de cet individu.