Cours de logique, niveau CM2.

Publié le par Miteny

Tout le monde est, me semble-t-il, d’accord pour dire que 2 choses, 2 entités identiques produisent, si elles sont sollicitées dans les mêmes conditions, le même phénomène.

 

J’ai déjà donné l’exemple des lampes :

Si on prend 100 lampes que l’on nomme Ln, n allant de 1 à 100, on a bien « Quelque soit n, « Ln allumé » implique l’existence d’une lumière associée à Ln. »

 

Si on remplace L par un mécanisme quelconque M et la lumière par un phénomène A, la logique veut que, s’il est dans les capacités de M de produire ce phénomène alors :

« Quelque soit n, « Mn sollicité » implique l’existence du phénomène A associé à Mn. »

 Soit un mécanisme, même complexe, même biologique ou alors très simple, peu importe.

Les phrases :  

1 : « M produit dans certaines conditions A »

2 : « Quelque soit n, « Mn sollicité » dans ces conditions implique l’existence du phénomène A associé à Mn. »

Sont équivalentes !! C’est la même phrase !!

Mais si on a :

« Il existe un et un seul p tel que « Mp sollicité » implique l’existence de A associée à Mp. »

 Alors on est obligé d’admettre qu’il faut une autre condition, il faut autre chose.

 

 J’ai pris un exemple avec le halo bleu et la lampe, mais c’est pareil avec tout. Pourquoi il n’existerait qu’une lampe qui soit capable d’émettre ce halo bleu ? Est-elle différente ? Non. Ce halo bleu vient donc d’ailleurs.

Ce n’est pas de la biologie, de la métaphysique, des maths mais c’est de la logique toute bête, voire de la syntaxe.

Publié dans Démonstration.

Commenter cet article

tzenga 15/05/2006 15:15

Il s'est trop cogné sur la tête pour être bien sur qu'il sentait la douleur !
:-D

tzenga 15/05/2006 15:14

trouvé sur :
http://dieuexiste.com/
==================
"ICI, LA DEMONSTRATION DE L'EXISTENCE DE DIEU... ET DU COMPLOT QUE LES RELIGIONS ONT FOMENTE CONTRE LUI !!"
==================
Pauv' Miteny !
ça y est il a craqué !
:-)

Miky 15/05/2006 11:32

Je ne suppose pas un moi. Si tu veux, je montre comment ce moi se constitue en opposition au reste du monde, et ce en partant exclusivement de prémisses physicalistes.

Amicalement,
Miky

miteny 15/05/2006 11:29

Mais tu introduis un système cognitif qui possède un "moi" alors que le but est l'étude de l'existence de ce "moi". Si tu supposes dans ton exemple ce que tu es supposé démontrer, alors forcément tu retomberas sur tes pieds!!

Amicalement

Miky 13/05/2006 13:22

Bon, Miteny, tu n'as toujours pas répondu à ma question. Tu dis :
" J’ai pris un exemple avec le halo bleu et la lampe, mais c’est pareil avec tout. Pourquoi il n’existerait qu’une lampe qui soit capable d’émettre ce halo bleu ? Est-elle différente ? Non. Ce halo bleu vient donc d’ailleurs."

Peut-être n'ai-je pas été suffisament clair.

Alors je vais clarifier :

Imagine des lampes Ln (n variant de 0 à 100), ces lampes sont munies d'une caméra permettant de détecter un halo bleu. Ces lampes sont chacune dans une cage en verre différente. Toutes les lampes produisent, de part leur mécanisme interne, un halo bleu. Je dis bien toutes les lampes. Et on suppose aussi que ce halo bleu est parfaitement explicable par l'analyse physique des lampes. On suppose d'autre part que le verre des cages est conçu de telle sorte que tout rayonnement bleu est stoppé.
Par conséquent :
- chaque lampe peut détecter son propre halo bleu
- aucune lampe ne peut détecter le halo bleu des autres lampes
Ajoutons à nos lampes un système cognitif informatique qui permet d'élaborer des hypothèses sur le monde.
Supposons que la nature particulière du verre formant les cages soit inconnue de ce système cognitif, ce dernier pourra légitimement inférer, comme hypothèse plausible : "je suis la seule lampe disposant d'un halo bleu", ce qui serait faux compte tenu de nos hypothèses de départ.
Maintenant, dis moi en quoi cela diffère de ton "problème" ?

Amicalement,
Miky