Une sorte de halo bleu.

Publié le par Miteny

Si parmi un groupe de lampes, il n’y en à qu’une qui, en plus d’une lumière blanche, émet un halo bleu, tout le monde se demandera ce qu’elle a de particulier.

Si elle n’a rien de particulier, on se demandera d’où vient ce halo bleu.

Ce principe « la connaissance de la cause dépend de celle de l’effet et l’enveloppe » est généralisable à tout type de phénomène. C’est de la logique.

« Il existe un et un seul p, p<N, tel que « Ip frappé » implique l’existence d’une sensation de douleur associée à Ip. »

Il suffit de remplacer « Ip frappé » par « Ln allumé » et la sensation de douleur par le halo bleu pour comprendre qu’il faut trouver une raison extérieure à Ip (qui est, de fait, une « lampe » comme les autres).

Je crois que je peux difficilement être plus clair. Maintenant il s’agit de trouver une erreur dans ce raisonnement.

Publié dans Démonstration.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Miky 12/05/2006 13:52

C'est pas moi qui ai rajouté l'observateur, c'est toi, en disant : "_Toute personne_ pourra constater expérimentalement que toutes les lampes produisent leur lumière et qu’elles peuvent détecter leur lumière avec leurs caméras. Pas de problème."

miteny 12/05/2006 11:51

Mais les observateurs ne doivent pas exister dans ta métaphore puisque le but est de comprendre le fonctionnement de l'observateur en comparant ce dernier à quelque chose (une lampe par exemple).

Miky 11/05/2006 22:22

Miteny,

"Justement, si on remplace les êtres humains par des lampes munis d’une caméra, que constate-t-on ?
Des lampes avec des caméras dans des boîtes en verre… Et alors ?
Toute personne pourra constater expérimentalement que toutes les lampes produisent leur lumière et qu’elles peuvent détecter leur lumière avec leurs caméras. Pas de problème."

Eh bien si, tu oublies les halos bleus. Les halos bleus ne traversent pas les cages en verre. Par conséquent, aucun observateur, à moins d'ouvrir les boîtes, ne verra les halos bleus que produisent les lampes.

(ouvrir les boîtes étant ici équivalent à brancher notre cerveau sur les autres cerveaux)

tzenga 11/05/2006 15:05

L'exemple de Miky me parle :
"chacun avec sa lampe enfermé dans une boite de verre qui bloque le halo"

C'est effectivement le problème de l"incommunicabilité de nos nature propre, de nos consciences, de nos ames,...

Il existe effectivement un "mur" qui nous empêche de nous voir comme "semblable" au dela de nos biologie respectivement que nous admettons sans peine comme semblable, mais pour ce qui est de notre "conscience" des choses, cela est plus compliqué, on ne parviens que rarement à considerer l'autre comme éméttant le même halo que nous, parce que nous ne le percevons pas, mais il existe quand même, c'est un problème...

Mais on peut "admettre" l'existence du "halo" même si on ne le percoit pas... non ?

miteny 11/05/2006 14:06

Mon problème est simplement logique.