Le "miteny objectif".

Publié le par Miteny

Le « miteny objectif » est le miteny tel que tout le monde (à part moi) le voit. C’est un individu quelconque (lambda), peut-être un zombi philosophique semblable à une machine qui débite des phrases sur un blog sans vraiment les comprendre.

L’existence de ce « miteny objectif » s’explique bien par les contingences de l’histoire (comme on explique la présence d’eau dans ce verre). D’un point de vue objectif (ou d’un point de vue extérieur) : miteny est le « miteny objectif ». Il n’y a pas de mystère.

Mais de mon point de vue, miteny (moi) est plus que « le miteny objectif ». L’existence du « miteny objectif » n’implique pas l’existence de la sensation de la douleur quand on me frappe.

De mon point de vue (on se place ici uniquement de mon point de vue) :

La sensation de douleur, la certitude d’exister, bref la conscience, le « moi » existent. Le « miteny objectif » est-il suffisant à l’existence de ces choses ?

Des individus du type « miteny objectif » sont pléthore. En d’autres termes les propriétés des individus du type « I objectif » sont identiques. Or l’existence d’un « I objectif » n’implique pas l’existence de la certitude d’exister. Le pouvoir de fabriquer la certitude d’exister (ou la sensation de douleur) n’est pas dans les propriétés d’un « I objectif » (même s’il s’agit de « miteny objectif »).

Il faut une autre condition, autre chose.

Ce raisonnement, n’importe qui peut le faire. N’importe qui a un point de vue personnel. Ce point de vue personnel s’impose à chacun d’entre nous : la sensation de la douleur, la certitude d’exister. Tout le monde sait ce que c’est. Le point de vue personnel est le seul qui soit valable. Car pour qu’un raisonnement existe, il faut d’abord qu’une personne existe. Le raisonnement absolument objectif n’est qu’une fiction produite par quelqu’un.

Voilà, le tour est joué (est-ce seulement un tour ou est-ce une démonstration ? telle est la question…).

Publié dans Démonstration.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

biteny 27/08/2009 17:27

wow...

Loïc Talmon 05/04/2006 19:01

Là tu as fait une grosse erreur, même si tes exemples vont (peut-être) permettre de débloquer la situation. Prenons le cas de la douleur : bien sûr que si ta sensation s'explique par "l'objectif" ! Cela va même au-delà : en agissant sur "l'objectif", je peux modifier ton "subjectif". Quant au fait que "l'objectif" soit identique chez tous les individus pour donner un "subjectif" propre, la réponse est toujours la même, Miteny : tu n'es pas "tout le monde", mais toi. Et c'est donc toi qui ressens la douleur lorsque "l'objectif" atteint ton corps, et non pas ton voisin du cinquième.