Organiser un débat.

Publié le par Miteny

J’aimerais organiser un débat dont le sujet serait l’existence de Dieu. Je m’imagine déjà en train d’argumenter et de contre-argumenter face aux sceptiques. Je pense qu’au bout de plusieurs heures de discussion, réparties peut-être sur plusieurs émissions, la conclusion finirait par se dessiner de plus en plus clairement : oui, Dieu en tant qu’être conscient et infiniment transcendant, éternel, qui a créé le monde en général et l’humanité en particulier, existe. 

Il faut que ce débat ait lieu une fois, deux fois, dix fois, cent fois ne serait-ce que pour lutter contre les superstitions et les dogmatismes des religions. N’en avez-vous pas marre de voir toutes ces guerres et tous ces massacres perpétrés au nom de prophètes et de religions plus ou moins obscures ? 

Je veux prouver que Dieu existe, qu’il veut que l’homme soit humble, avide de raison et vérité et que donc les religions n’étant ni humbles (puisqu’elles affirment en gros qu’elles possèdent Dieu et même qu’elles le contrôlent… ce qui est absurde), ni avides de raison et de vérité (puisqu’elles ne s’occupent même pas de chercher à prouver la légitimité de ses livres et de ses prophètes) sont à éviter comme la peste.

 

 

Publié dans Mon idéal.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Miky 20/03/2006 15:03

Salut Miteny,
(et tout d'abord merci pour ton commentaire sur mon blog, auquel je répondrai en temps voulu)
Je rejoins l'avis de Loïc : Dieu, même s'il existe, est indémontrable rationnellement, et j'ajouterais que même si on avait une définition de Dieu rigoureuse, Il resterait indémontrable rationnellement, car toute définition de Dieu comporte nécessairement, il me semble, le présupposé selon lequel Dieu transcende l'ordre naturel du monde (à de rares exceptions comme chez les panthéistes chez qui Dieu est le monde ou chez les mormons pour qui Dieu a un corps et existe dans le monde naturel). Or comment démontrer l'existence de quelque chose au-delà de notre capacité à démontrer (qui est naturelle, elle) ? La vérification empirique de l'hypothèse Dieu est impossible, sur ce point là, je pense que tu es d'accord. Qu'en est-il des ressources de l'intellect ? On sait, au moins depuis Kant, que les concepts vides de l'entendement ne peuvent démontrer quoi que ce soit d'extérieur à eux (aucune vérité qui ne soit que purement formelle). Cents euros réels ont exactement les mêmes propriétés que cents euros imaginés. Mais dans le premier cas, tu es plus riche que dans le second...
Aucune approche valable de Dieu ne peut donc se fonder exclusivement sur des arguments rationnels et/ou empiriques. Et ce n'est pas le constat des limites de notre capacité à comprendre le monde et nous-mêmes qui peuvent fonder en raison son existence. Que ta propre existence te rende perplexe, je veux bien, mais en quoi soulager cette perplexité par un appel à une cause transcendante, encore plus mystérieuse que les mystères qu'elle est censée "expliquer" relèverait d'une démarche rationnelle ?
Ce qui ne veut pas dire que l'existence de Dieu (du moins certaines variantes) soit exclue du champs du possible ou qu'il soit interdit d'y croire. D'ailleurs, si ça t'intéresse, je te conseille la lecture de La Volonté de Croire, par William James. Sa perspective me paraît beaucoup plus satisfaisante.
A+
Miky

Miky 20/03/2006 11:45

Salut Miteny,
(et tout d'abord merci pour ton commentaire sur mon blog, auquel je répondrai en temps voulu)
Je rejoins l'avis de Loïc : Dieu, même s'il existe, est indémontrable rationnellement, et j'ajouterais que même si on avait une définition de Dieu rigoureuse, Il resterait indémontrable rationnellement, car toute définition de Dieu comporte nécessairement, il me semble, le présupposé selon lequel Dieu transcende l'ordre naturel du monde (à de rares exceptions comme chez les panthéistes chez qui Dieu est le monde ou chez les mormons pour qui Dieu a un corps et existe dans le monde naturel). Or comment démontrer l'existence de quelque chose au-delà de notre capacité à démontrer (qui est naturelle, elle) ? La vérification empirique de l'hypothèse Dieu est impossible, sur ce point là, je pense que tu es d'accord. Qu'en est-il des ressources de l'intellect ? On sait, au moins depuis Kant, que les concepts vides de l'entendement ne peuvent démontrer quoi que ce soit d'extérieur à eux (aucune vérité qui ne soit que purement formelle). Cents euros réels ont exactement les mêmes propriétés que cents euros imaginés. Mais dans le premier cas, tu es plus riche que dans le second...
Aucune approche valable de Dieu ne peut donc se fonder exclusivement sur des arguments rationnels et/ou empiriques. Et ce n'est pas le constat des limites de notre capacité à comprendre le monde et nous-mêmes qui peuvent fonder en raison son existence. Que ta propre existence te rende perplexe, je veux bien, mais en quoi soulager cette perplexité par un appel à une cause transcendante, encore plus mystérieuse que les mystères qu'elle est censée "expliquer" relèverait d'une démarche rationnelle ?
Ce qui ne veut pas dire que l'existence de Dieu (du moins certaines variantes) soit exclue du champs du possible ou qu'il soit interdit d'y croire. D'ailleurs, si ça t'intéresse, je te conseille la lecture de La Volonté de Croire, par William James. Sa perspective me paraît beaucoup plus satisfaisante.
A+
Miky

Miky 20/03/2006 11:44

Salut Miteny,
(et tout d'abord merci pour ton commentaire sur mon blog, auquel je répondrai en temps voulu)
Je rejoins l'avis de Loïc : Dieu, même s'il existe, est indémontrable rationnellement, et j'ajouterais que même si on avait une définition de Dieu rigoureuse, Il resterait indémontrable rationnellement, car toute définition de Dieu comporte nécessairement, il me semble, le présupposé selon lequel Dieu transcende l'ordre naturel du monde (à de rares exceptions comme chez les panthéistes chez qui Dieu est le monde ou chez les mormons pour qui Dieu a un corps et existe dans le monde naturel). Or comment démontrer l'existence de quelque chose au-delà de notre capacité à démontrer (qui est naturelle, elle) ? La vérification empirique de l'hypothèse Dieu est impossible, sur ce point là, je pense que tu es d'accord. Qu'en est-il des ressources de l'intellect ? On sait, au moins depuis Kant, que les concepts vides de l'entendement ne peuvent démontrer quoi que ce soit d'extérieur à eux (aucune vérité qui ne soit que purement formelle). Cents euros réels ont exactement les mêmes propriétés que cents euros imaginés. Mais dans le premier cas, tu es plus riche que dans le second...
Aucune approche valable de Dieu ne peut donc se fonder exclusivement sur des arguments rationnels et/ou empiriques. Et ce n'est pas le constat des limites de notre capacité à comprendre le monde et nous-mêmes qui peuvent fonder en raison son existence. Que ta propre existence te rende perplexe, je veux bien, mais en quoi soulager cette perplexité par un appel à une cause transcendante, encore plus mystérieuse que les mystères qu'elle est censée "expliquer" relèverait d'une démarche rationnelle ?
Ce qui ne veut pas dire que l'existence de Dieu (du moins certaines variantes) soit exclue du champs du possible ou qu'il soit interdit d'y croire. D'ailleurs, si ça t'intéresse, je te conseille la lecture de La Volonté de Croire, par William James. Sa perspective me paraît beaucoup plus satisfaisante.
A+
Miky

Jon 18/03/2006 06:05

Salut,
Un débat?!?
Un débat sur l'existence de dieu est à mon avis impossible. Autant le dire tout de suite, je suis agnostique. Mais en premier lieu je suis naturaliste. Ceci étant, j'admet immédiatement qu'il me serait impossible de me venger contre un arbre qui tombe sur ma maison et par la même occasion; cet arbre tue mon enfant. Ou maudire l'éclair pour avoir frappé ma femme. Et, m'enrager contre l'eau pour avoir noyé mes amis.
Aussi, je pense qu'il est inutile de croire à  l'existence de dieu.
Toutefois, j'aimerais postuler pour la bio-diversité. Et croire que la nature nous offre plus de variété que nous pouvons humainement concevoir.
Alors, je me demande si la conscience humaine est naturelle?
 

Loïc Talmon 17/03/2006 11:14

Cher Miteny,Autant je suis plutôt d'accord avec toi dans ta critique des religions instituées (bien qu'il soit possible de trouver, en creusant un peu, certains courants ayant respecté le message originel), autant - mais tu t'en doutes - je ne peux te suivre quant à une quelconque "démonstration" de l'existence de Dieu, ainsi qu'en témoigne d'ailleurs ton blog. 'Dieu' ne saurait être démontré parce que, encore une fois, il convient de posséder une définition claire de ce qu'on se propose de démontrer, ce qui n'est définitivement pas le cas pour 'Dieu'. Finalement, j'en reviens à une question que je t'avais déjà posée il y a longtemps au sujet de tout cela : pourquoi est-il si important pour toi de démontrer l'existence de 'Dieu' ? Je veux dire : qu'est-ce que cela changerait pour toi, pour le monde ? Si 'Dieu' était démontrable, qu'en serait-il de la foi, qui se doit d'être libre, par essence (cf. le christianisme... et le paradoxe du catholicisme qui défend dans le même temps une foi libre et une foi rationnelle, "thomiste") ? La certitude de l'existence de Dieu te dispenserait-elle de vivre rationnellement, de manière responsable, en conformité avec une exigence morale ? Bref : pourquoi cette obsession de la preuve là où, je le répète, il ne peut s'agir que d'épreuve ?Cordialement.